Mercredi, 12 Décembre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

AUJOURD\'HUI

    A
    Monsieur le directeur de publication de « Aujourd’hui»

    Objet : Avertissement

    Monsieur le Directeur,
    Vous publiez, en page 10 de votre édition N°1404 du lundi 21 août 2017, un article intitulé : «CI-Energie/Le Syntepci dénonce des licenciements abusifs des entreprises pétrolières en Côte d'Ivoire».

    Cet article est relatif à la conférence de presse du Syndicat national des travailleurs des entreprises pétrolières de Côte d'Ivoire (Syntepci) qui s'est tenue le vendredi 18 août 2017 à la bourse du travail de Treichville. A cette occasion, les conférenciers ont dénoncé la violation des libertés syndicales et des droits des travailleurs dans les sociétés Klensi et Libya Oil.

    Le conseil national de la presse a révélé les propos suivants: «"Selon nos investigations, certaines entreprises envisagent de procéder à des licenciements collectifs pour motifs économique; nous voulons dire ici et maintenant que nous ne saurions accepter et permettre des licenciements arbitraires" a déclaré Wondjé N'Guessan { ••• ) le Syntepci a constaté ces pratiques antisyndicales de la compagnie Klensi rachetée par le marocain Akwa où les droits des travailleurs seraient bafoués par le PDG de Klensi Ali boutaleb. Ce dernier aurait en effet rédigé lui-même une lettre par laquelle les travailleurs renonceraient à adhérer. Neuf employé aurait refusé de signé ce qui aurait couté  leur poste (…) nous rejetons les motifs économiques avancés par l'administrateur général de libya Oil Cherif  Elyesun, pour justifier ces licenciements ».

    Le conseil national de ta presse (CNP) observe que l'auteur de l’article n'a aucunement recueillie la version des faits des responsables de Klensi Libya oil.

    Une telle pratique viole l'article 4 du code de déontologie qui recommande au journaliste de : « défendre/ en tout lieu et en toute circonstance. La liberté qu'il a de commenter et de critiquer, en tenant le scrupule et le souci de la justice de l'équité et de d'équilibre comme règle, non négociable dans la publication et la diffusion honnêtes de ses informations ».

    Pour ce manquement, le CNP vous inflige un avertissement.

    Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de mes sentiments distingués.

    Raphaël LAKPE







 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP