Mardi, 23 Octobre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

LE NOUVEAU COURRIER

    A
    Monsieur le Directeur de Publication de « Le Nouveau Courrier»

    Objet : Blâme

    Monsieur le Directeur,
    Vous publiez en page 4 de votre publication du vendredi 8 septembre 2017 une contribution signée : « Une correspondance particulière d'Hassane Magued » intitulée : « selon l'imam Diaby Almamy « Les microbes sont au service de gros intérêts politique » (sic).

    Le Conseil national de la presse (CNP), à la lecture de cette contribution, relève des écrits insultants à l'encontre du chef de l'Etat ainsi que de graves accusations qui portent atteinte à son honneur et à sa considération, comme en témoignent les extraits suivants : « La vérité c'est que ces "Interahamwe" (d'anciens milices hutu du Rwanda) de Côte d'Ivoire, milice au service du régime Ouattara, constituent une force réserviste qui compte et qui attend son heure pour faire le travail pour lequel elle a été formée et pour lequel elle sera lourdement armée et abondamment alimentée en drogue ;; étant entendu que durant cette phase de massacre, chaque microbe devra se payer lui-même en pillant les familles qu'ils vont visiter et massacrer». « ( ... ) Ouattara qui est largement instruit sur l'utilité stratégique de cette milice « d'enfants tueurs » par la pègre manipulatrice du RDR, ne fera rien pour mettre fin à leurs activités étant identifiable lui-même comme père des microbes à travers ses cinq caractères dominants suivants : L'habitude d'une vie de délinquant adulte en cravate. Le réflexe de prendre dans le sang ceux à quoi il n'a pas droit de par la loi (...) Le mépris de la loi et un goût prononcé de hors-la-loi (...) ».

    De tels écrits constituent une offense au Président de la République.

    Ils violent aussi le communiqué n°793/CNP/SP DU 27 septembre 2007 qui enjoint aux organes de presse de se garder de publier les contributions extérieures qui renferment des propos injurieux et avilissants pour les citoyens, les institutions et les personnes qui les incarnent.

    Pour ces graves manquements, le CNP vous inflige un blâme.

    Veuillez recevoir, Monsieur le Directeur, mes salutations distinguées.

    Raphaël LAKPE







 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP