Mardi, 23 Octobre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

L\'EXPRESSION

    A
    Madame la Directrice de Publication de « L'Expression »

    Objet : Blâme

    Madame la Directrice
    Vous affichez, à la Une de votre édition du jeudi 08 juin 2017, le titre suivant: « Attaques contre le président Ouattara/ Kouyaté Abdoulaye assomme Amoa Urbain ».

    L’article y afférent publié en page 05, est une contribution de Monsieur Kouyaté Abdoulaye en réaction à une lettre ouverte du Professeur Amoa Urbain adressée au Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara.

    A la lecture, le Conseil national de la presse (CNP,  constate que cette déclaration recèle de termes méprisants. injurieux, outrageants à l'encontre du Pr Amoa.

    En témoignent tes passages suivants: «Amoa Urbain, un scandale moral et intellectuel. ( ... ) Amoa Urbain fait corps avec ce type de microbe intellectuel », intellectuel dont le présupposé favorable lui monte à la tète et le soumet à des élucubrations proprement Indécentes. ( ... ). Laisser une telle délinquance prospérer. Laisser un tel délinquant sévir impunément finit par lui faire croire qu'il détient la vérité. ( ... ). Les laves de sa haine ne pouvaient faire aucune éruption (...). Bref ! Amoa Urbain est sadiquement malheureux et haineux (...) Il a fallu cette mutinerie pour que la Joie haineuse d'Amoa Urbain surgisse et explose pour déverser sa bave destructrice. ( ... ) Un langage si léger et débridé est indigne de celui qui est censé incarner les valeurs culturelles africaines. Quelle morale, quelle spiritualité peul -il perpétuer sinon le scandale ».

    En effet, la responsabilité du directeur de publication étant engagée sur tout ce qui paraît dans le Journal, Il vous appartenait, en cette qualité, d'expurger cette déclaration des termes inconvenants et Injurieux proscris par le Code de déontologie.

    Par ailleurs, en mentionnant cette légende ; « Amoa Urbain a osé/ l'écrivain paie cher pour son audace », vous confirmez votre parti pris et justifiez par la même occasion, votre adhésion aux invectives à son égard.

    Une telle pratique transgresse les règles de votre profession.

    C'est pourquoi, le CNP vous inflige un blâme et vous invite à de la rigueur dans le traitement de l'information.

    Veuillez recevoir. Madame la Directrice, mes salutations distinguées.

    Raphaël LAKPE

    Ampliation
    - Tous organes et structures concernés







 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP