Mercredi, 12 Décembre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

COMMUNIQUE N°023 DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE
Le Collège des Conseillers du Conseil national de la presse (CNP), délibérant en sa 18ème session ordinaire le jeudi 07 novembre 2013, a infligé à l’entreprise de presse Les Editions Sentiers d’Afrique SARL, éditrice du quotidien Abidjan 24, une sanction pécuniaire  et a levé la mesure de suspension frappant certaines entreprises de presse dans le cadre de la mission d’évaluation économique ;
Il relève des faits que le quotidien Abidjan 24 a publié en première de couverture de son édition du mercredi 25 septembre 2013, ce qui suit : « pharmacie de la santé publique/une autre affaire de 18 milliards de l’union européenne/ ce scandale qui va éclabousser la ministre Goudou/des preuves qui incriminent un cadre de la santé », illustré de la photographie de la Ministre de la Santé et de la Lutte contre le sida;
Que suite à cette publication, le Ministère de la Santé et de la Lutte contre le sida  a saisi le Conseil national de la presse, le 21 octobre 2013, en vue de dénoncer une exploitation abusive de l’image de Madame la Ministre ainsi qu’une tentative de la discréditer.
Qu’examinant cette requête, le Conseil a observé que l’article en cause, fait état de la saisine de l’Union européenne et du Procureur de la république par un collectif de pharmaciens en vue de dénoncer des dysfonctionnements et des malversations ayant cours à la Nouvelle Pharmacie de la Santé Publique (NPSP);
Que selon l’auteur de l’article, le collectif des pharmaciens indexe le Président du Conseil d’Administration et le Directeur Général de la NPSP;
Qu’à aucun moment dans l’article, le journaliste ne prouve le scandale annoncé à la Une ni le niveau d’implication du Ministre et qui justifierait l’illustration de l’article par sa photographie;
Qu’il y a lieu de préciser qu’à ce stade, même le Président du Conseil d’Administration et le Directeur Général de la NPSP bénéficient de la présomption d’innocence à fortiori la Ministre dont la responsabilité n’a pas été formellement engagée par le collectif;
Qu’en optant pour l’usage de son image alors même que les présumés auteurs de ces malversations sont identifiés dans l’article, le quotidien Abidjan 24  s’est rendu coupable de délit de diffamation par voie de presse;
Que délibérant, le Conseil a décidé de ce qui suit :
-    inflige à l’entreprise de presse Les Editions Sentiers d’Afrique SARL, éditrice du quotidien Abidjan 24, une sanction pécuniaire et en a fixé le montant à la somme de un million (1.000.000) de francs Cfa.
-    dit que l’entreprise de presse Les Editions Sentiers d’Afrique SARL dispose d’un délai de trente (30) jours pour saisir la Juridiction Administrative compétente.
Par ailleurs, le Conseil a levé la mesure de suspension des entreprises de presse LES AIGLONS COMMUNICATION SARL et Le PHENIX L.E SARL éditant respectivement Les Aiglons et Nouvelle Ere.
Fait à Abidjan le 11 novembre 2013
Pour le CNP
Le Président
Raphaël LAKPE









 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP