Mercredi, 12 Décembre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE DU 01 AOÛT 2011

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE DU 01 Août 2011

Le Collège des Membres du Conseil National de la Presse, délibérant en sa session du lundi 1er août 2011, a rendu une décision portant suspension du quotidien Le Temps, édité par CYCLONE SARL.
Le CNP relève :
- Que l’édition du quotidien Le Temps du 29 juillet 2011 a affiché en page 3 : « Invasion de l’Afrique : quatre daltons aux Etats-Unis pour prendre des instructions » ;
- Que dans cet article, les  Présidents Alassane  OUATTARA de Côte d’ivoire, Yayi BONI du Bénin, Yssouffou MAHAMADOU du Niger et Alpha CONDE de la Guinée, ont été identifiés à des Daltons, allusion faite aux frères Dalton ou à la bande des Dalton, un célèbre groupe de « hors-la-loi » qui a sévi dans l'Ouest américain entre 1890 et 1892, attaquant principalement des banques et des trains ;
- Que le journal, en identifiant ces 4 Chefs d’Etat Africains aux frères Dalton, les a délibérément assimiler à des « hors la loi »;
- Qu’en ce qui concerne le président Barack OBAMA, il est traité de  « patron de gang paumé » ; 
- Que l’article incriminé est un condensé d’injures, d’offenses et d’accusations gratuites inacceptables, à l’encontre de Chefs d’Etat, proscrit par les articles 68 et 74 de la loi du 14 décembre 2004 portant régime juridique de la Presse ; 

- Qu’alors que ces quatre Chefs d’Etat Africains se trouvaient aux Etats-Unis à l’invitation du Président Barack OBAMA et dans le cadre de la célébration de la démocratie comme mode par excellence d’ascension au pouvoir d’état, le journal incriminé les a traité de voleurs en col blanc, de malfaiteurs associés, d’organisation en bandes armées, de fraudeurs électoraux, d’usurpateurs de nationalité etc… ;
- Qu’un journal ne saurait être l’instrument à la disposition de quiconque pour déverser des tombereaux d’injures sur de simples citoyens, a fortiori sur le Président de la République et d’autres Chefs d’Etat étrangers ;
- Que le 14 juin 2011, le quotidien Le Temps  avait déjà écopé d’une suspension de six (06) parutions pour s’être adonné à des clichés communautaristes d’une particulière gravité ;
- Que le quotidien Le Temps  a déjà reçu trois (03) blâmes pour le seul mois de Juillet 2011 ;
Qu’en raison des injures et offenses intolérables relevées en l’espèce, le Conseil a décidé comme suit :

1) La suspension du quotidien Le Temps pour douze (12) parutions à compter de la notification de la décision.
2) CYCLONE SARL, société éditrice de Le Temps dispose  d’un délai de trente (30) jours pour exercer un recours devant la Juridiction Administrative compétente.

Fait à Abidjan, le 1er août 2011 










 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP