Mardi, 23 Octobre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE DU 10 AOÛT 2012

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE

Le Collège des conseillers du Conseil national de la presse(CNP), délibérant en sa session extraordinaire du jeudi 09 août 2012, a rendu une décision portant suspension de l'hebdomadaire satirique Bôl'kotch édité par La Refondation SA pour huit (8) parutions.

Des faits, il ressort que l'hebdomadaire Bôl'Kotch dans son édition du vendredi 27 juillet 2012 a publié une série d'articles contrevenant à l'éthique, au Code de déontologie ainsi qu'à la loi du 14 décembre 2004 portant régime juridique de la presse.

Le contenu de ces articles ainsi que les caricatures qui les illustrent et ce qu'elles  sous-entendent sont, en effet, injurieux, diffamatoires, désobligeants et incitatifs à la haine tribale et à la haine envers les institutions de la République et les personnes qui les incarnent.

En témoigne entre autres, l'extrait d'une des caricatures, mettant en scène le Président de la République qui, s'adressant au Général Soumaïla Bakayoko et à un chasseur« Dozo », demande: « Soumaïla et affaire de Wê-là ?! Il reste beaucoup encore ?» et au Général de répondre : « Il reste un peu. Mais demain, Ousmane et ses amis iront à la chasse !».

Ces écrits, publiés sous la bannière de la satire, ne sauraient cependant déroger aux règles professionnelles. La satire est un genre journalistique ayant certes ses caractéristiques propres mais rigoureusement respectueuse des normes et pratiques du métier.

En raison de ces graves manquements intervenus en violation d'une part, de la loi du 14 décembre 2004 portant régime juridique de la presse, du Code de déontologie du journaliste en Côte d'Ivoire qui condamne les accusations sans fondement ainsi que l'incitation à la haine, et tenant compte des nombreux avertissements et blâme précédemment infligés à l'hebdomadaire Bôl'Kotch, le Conseil a décidé de :

1) La suspension de L'hebdomadaire Bôl'Kotch pour Huit (8) parutions à compter de la notification.

2) La Refondation S.A éditrice de l'hebdomadaire Bôl'Kotch dispose d'un délai de trente (30) jours pour saisir la Juridiction Administrative compétente.

Fait à Abidjan le 10 Août 2012

Pour le CNP
Le Président
Raphaël LAKPE










 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP