Mercredi, 12 Décembre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

COMMUNIQUE N°005 DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE

COMMUNIOUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE

Le Collège des conseillers du Conseil national de la presse (CNP), délibérant en sa onzième session ordinaire du jeudi 04 avril 2013, a rendu une décision portant suspension pour huit (8) parutions, de l'hebdomadaire Echos de Koumassi, édité par le groupe SOCEF-NTIC.

Qu'à l'origine de cette décision, la publication par l'édition N°4 du 26 mars 2013 de l'hebdomadaire Echos de Koumassi, d'une série d'articles contrevenant au code de l'éthique et de la déontologie ainsi qu'à la loi du 14 décembre 2004 portant régime juridique de la presse.

Que l'hebdomadaire Echos de Koumassi, créé pour les besoins de la campagne de Monsieur Ibrahim Cissé BACONGO, candidat aux élections municipales dans la commune de Koumassi, contient des écrits totalement injurieux, diffamatoires et malveillants à l'encontre des adversaires de ce dernier.

Qu'en effet, cet hebdomadaire, plutôt que d'informer les populations sur le programme de campagne du candidat Ibrahim Cissé BACONGO, procède à une vaste campagne de dénigrement, ponctuée d'injures et d'immixtion intolérables dans la vie privée du candidat indépendant Adou Assalé et de ses soutiens.

Que par respect pour les populations, le CNP fait l'économie de ces écrits virulents et inacceptables qui sont de nature à exacerber les tensions et à créer un climat inapproprié pour le déroulement des élections municipales dans la commune de Koumassi.

Que ces écrits violent gravement les articles 2 et 15 du code de déontologie qui stipulent que le journaliste ne doit: « publier que les informations dont l'origine et l'exactitude sont établies» et qu'il doit: « respecter la vie privée des personnes... »

Qu'en raison de ces manquements intervenus en violation de la loi du 14 décembre 2004 portant régime juridique de la presse et du Code de déontologie du journaliste en Côte d1voire mais surtout en raison des germes de tensions entretenues par ledit hebdomadaire et leur impact négatif sur le scrutin à venir, le Conseil a décidé de ce qui suit:

1) La suspension de l'hebdomadaire Echos de Koumassi pour huit (8)
parutions à compter de la notification.
2) SOCEF-NTIC, éditeur de Echos de Koumassi dispose d'un délai de
deux (2) mois pour saisir la Juridiction Administrative compétente.

Fait à Abidjan, le 05 avril 2013

Pour le CNP
Le Président
Raphaël LAKPE









 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP