Mardi, 23 Octobre 2018
  Accueil  | Contacts |  Favoris |
Dura lex sed lex
La loi est dure mais c'est la loi
             

DECISION N°004 DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE DU 25 AVRIL 2012

DECISION N°004 DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE DU 25 AVRIL 2012
Le Collège des Membres du Conseil National de la Presse, 
Vu la Constitution; 
Vu la Loi N° 2004-643 du 14 décembre 2004 Portant Régime Juridique de la Presse;
Vu l'Ordonnance N°2011-007 du 14 avril 2011 portant annulation d'actes réglementaires et individuels;
Vu l'Ordonnance n°2012-292 du 21 mars 2012 modifiant la loi n° 2004-643 du 14 décembre 2004 portant Régime Juridique de la Presse;
Vu le Décret N°2012-309 du 11 avril 2012 modifiant le décret n°2006-196 du 28 juin 2006 Portant Organisation et Fonctionnement du Conseil National de la Presse;
Vu le Code de Déontologie du journaliste ivoirien;
Après en avoir délibéré en sa séance du 25 avril 2012

Article 1 : Constate

1) Que dans son édition N°032 du mardi 16 au 22 avril 2012, l'hebdomadaire Paparazzi affichait à sa Une : «  Exclusif/ Une célèbre prostituée fait de graves révélations/ Voici les noms des artistes, des footballeurs et des journalistes qui couchent avec moi/ Les hommes politiques préfèrent les homosexuels/ Les corps habillés ne payent pas/ Ce que j'attends des autorités »;

2) Qu'aux pages 4 et 6, cette Une est développée dans une interview sous les intitulés : « Après 12 années de pratique/ Une prostituée fait de graves révélations/ Artistes, footballeurs, corps habillés et autorités sont nos meilleurs clients »  et « Aujourd'hui, il n'ya pas de jeunes filles qui ne se prostituent pas » ;

3) Que dans l'interview, Madame Kaba Amy présentée comme prostituée fait des révélations en citant des noms de personnes qui seraient pour certains ses clients et pour d'autres des proxénètes qui faciliteraient sa rencontre avec des clients;

4) Que dans cette interview, à la demande du journaliste, Madame Kaba Amy a dressé une liste de ses soi-disant clients et proxénètes : « Hilaire 1er, Kedjevara, Dj Rodrigue, Siro, Aristide Bancé, Dj Menza, Brico Dj, un membre du groupe Magic Système » ;

5) Que l'interviewée outre le dévoilement de l'identité de ses clients, cite des personnes avec qui elle pratiquerait ou aurait pratiqué le métier de prostitution ainsi que des lieux où se seraient déroulées ces rencontres ;

6) Que pour corroborer ses dires le CNP a pu relever les passages suivants : « On a fait une partouze en Zone 4. Au Burkina Faso, j'étais prostituée avec Affo Love. Mais nous on était dans les bars, c'était en 2002. Harmony aussi était en Zone 4 avec jusqu'à ce qu'elle commence à chanter dans les bars. Ruth Tondey aussi, paix à son âme, on se promenait dans les bars pour se vendre » ;

7) Que Madame Kaba Amy toujours dans ses prétendues révélations, cite des personnalités du showbiz notamment le gros Bedel manager du bar dénommé Le New Ice comme étant proxénète ;
 
8) Que le CNP a pu noter : « Souvent, ils viennent et nous disent qu'ils sont managers de tel ou tel bar et qu'ils aimeraient qu'on parte dans leur bar... .Le gros Bedel nous a plusieurs fois invitées au New Ice. Le Manager du VIP aussi et celui du Mix en Zone 4. Quand nous arrivons, ils nous montrent les clients » ;

Article 2 : Considérant

1) Qu'une telle publication porte gravement atteinte à la vie privée des personnes dont les noms ont été évoqués dans cette interview et fait peser sur elles des accusations d'une extrême gravité ;

2) Que l'interview contient des propos dénigrants, déshonorants et préjudiciables tant pour les personnes mises en cause, pour leurs familles que leur carrière d'artiste ;

3) Que cet article entache considérablement l'honneur et la considération des mis en cause et porte par ailleurs gravement atteinte à la mémoire des artistes disparues ;

4) Que cet article est d'autant intolérable qu'il s'en prend à des artistes qui ne sont plus en mesure de se défendre ;

5) Que ledit article viole l'article 2 du Code de Déontologie du journaliste ivoirien qui stipule au titre des devoirs que le journaliste ne doit: «publier que les informations dont l'origine, la véracité et l'exactitude sont établies » ;

6) Que l'article 15 du texte susvisé dispose que le journaliste doit: « respecter la vie privée des personnes. Le droit de la personne à protéger sa réputation et son intégrité  doit être respecté. Eviter de publier les informations qui violent l'intimité de la vie privée» ;

7) Qu'au demeurant, il résulte de l'article 85 l'interdiction de publier des informations, mêmes exactes, lorsqu'elles concernent la vie privée de la personne ;

8) Que, toujours selon le Code du journaliste ivoirien, « le journaliste doit s'interdire les calomnies, les diffamations et les accusations sans fondement » ;


Article 3 : Décide, en conséquence de ce qui précède

1) La suspension de l'hebdomadaire Paparazzi pour quatre (4) parutions, conformément aux articles 47 et 70 de la loi N° 2004-643 du 14 décembre 2004 portant Régime Juridique de la Presse ;

2) La publication de la présente décision dans la première édition de l'hebdomadaire Paparazzi après sa période de suspension ;

Article 4 :

Star Tonnerre Sarl, éditeur de Paparazzi, dispose d'un délai de 30 jours, à compter de la notification de la présente décision, pour saisir la juridiction compétente.

Article 5 :

Il est fait défense à tout imprimeur, d'imprimer sous quelque forme que ce soit (édition spéciale ou autre) l'Hebdomadaire Paparazzi  pendant la durée de la mesure de suspension.

Article 6 :

La présente décision qui prend effet dès sa notification à Star Tonnerre Sarl sera publiée au Journal Officiel de la République de Côte d'Ivoire et sur tous les supports officiels.

                                              Fait à Abidjan, le 25 avril 2012
                                                       
                                                         Pour le CNP
        Le Président


                                                       Eugène DIE KACOU










 
CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
COCODY LES DEUX PLATEAUX 7ème tranche, angle feux tricolores.
A 50 mètres de la Direction générale des impôts

BP V 106 Abidjan - Tél : 00(225) 22 52 04 52 / Fax : 00(225) 22 52 05 04
E-mail : conseilnationaldelapresse@yahoo.fr
Site-web: www.lecnp.com - © 2007 - 2017 CNP